Actualités

News

Ancienne Centrale de téléphone

En situation d’urgence, les services d’urgence et d’intervention ainsi que les autorités responsables de gérer la crise donneront des recommandations à la population. Pour alerter et informer, plusieurs canaux sont à leur disposition.

Comme tous les premiers jeudis du mois, des tests d’alerte seront effectués ce jeudi 4 octobre 2018.

La Mer du Nord bouillonne d’activités : pétroliers, navires de passages, zones militaires d’exercices, parcs à éoliennes, bancs de sable, pipelines, voiliers et plus. La Garde côtière a la tâche importante de veiller 24h/7j sur la sécurité (safety & security) de notre mer. Elle assure une bonne coopération entre les différents partenaires chargés des différentes activités.

Le 6 mars dernier, le Centre de crise a lancé la campagne d'information « Savez-vous que faire en cas d’accident nucléaire ? », en collaboration avec le SPF Santé Publique, l'AFMPS, l'AFCN et l’AFSCA. Cette campagne veut informer le citoyen sur le risque nucléaire, les actions des autorités et les bons réflexes à adopter en cas d'accident nucléaire.

Avec le BE-Alert Challenge, le Centre de crise entend réveiller tout le monde : il est grand temps de s’inscrire à BE-Alert, le système qui vous envoie un message lors d’une situation d’urgence dans votre quartier.

Le Centre de Crise a envoyé 366.567 messages.

Ce jeudi 6 septembre, le Centre de crise testera le module d’alerte par mail de la plateforme BE-Alert. Près de 400.000 e-mails seront envoyés aux personnes inscrites. Ce sera aussi l’occasion pour chacun de vérifier, mettre à jour ou adapter ses coordonnées pour pouvoir efficacement être alerté.

Les élections communales auront un impact sur les zones de secours et leurs organes.

La Belgian Passenger Information Unit (BelPIU) est un nouveau service au sein du Centre de Crise qui est chargé de la collecte, du stockage et du traitement des données des passagers dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité. Avec la création du BeLPIU, la Belgique est l'un des premiers pays à opérationnaliser la directive européenne PNR (Passenger Name Record).

Samedi 10 novembre, le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon, et les représentants des sociétés de transport signeront un accord pour une identification des sources d’énergie utilisées dans les véhicules. Rendue visible par un symbole standardisé, la source d’énergie sera rapidement et correctement reconnaissable par les services de secours. Ils pourront ainsi optimiser leur sécurité sur les lieux d’un incident ainsi que la prise en charge des victimes.

Pages