Actualités

Le 30 novembre 2017, le Centre de Crise (SPF Intérieur) a organisé, en collaboration avec les Services fédéraux auprès des Gouverneurs de Liège et du Brabant wallon, un exercice de gestion de crise testant le Plan d’urgence national en cas d’attentats ou de prises d’otage terroristes. Cet exercice de grande ampleur a eu lieu sur les sites de Liège Airport et de la Base militaire de Nivelles. Il a permis de tester à la fois les aspects opérationnels sur le terrain et les aspects stratégiques à tous les niveaux concernés.

Vous voulez aider les gens ? Vous aimez travailler en équipe? Vous êtes résistant au stress et à l’aise avec un ordinateur ? Devenez opérateur ou calltaker dans un centre d’appels urgents 112/100 (pompiers et aide médicale urgente) et 101 (police).

Ce jeudi 30 novembre 2017, un exercice simulant des attentats terroristes sur plusieurs sites sera organisé par le Centre de crise (SPF Intérieur) en collaboration avec les Services fédéraux auprès des Gouverneurs de Liège et du Brabant wallon. Cet exercice réaliste du Plan d’urgence national relatif à l’approche d’une prise d’otage terroriste ou d’un attentat terroriste concernera tout particulièrement l’aéroport de Liège ainsi que la base militaire de Nivelles.

Publication de la troisième circulaire ministérielle « Multi-Opcom », relative à l'utilisation des Groupes de conversation multidisciplinaires Astrid.

Lors de situations d'urgence, il est important de pouvoir avertir la population. Le Centre de Crise du SPF Intérieur investit en continu dans des canaux d'alerte plus performants, notamment via la téléphonie (mobile). Depuis juin 2017, les autorités peuvent envoyer des messages via BE-Alert aux citoyens concernés par exemple par une inondation ou un accident industriel. A partir de 2018, des tests d’alerte auront lieu chaque premier jeudi du mois.

S'abonner à News