Délivrance de la première nouvelle carte eID à Lokeren (15 janvier 2020)

Democratie en identiteit
Identiteit

Le mardi 14 janvier 2020, Filip Anthuenis, bourgmestre de la ville de Lokeren, et Pieter De Crem, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, ont délivré la première nouvelle carte eID.

La nouvelle carte d’identité électronique a un nouveau lay-out qui remplace celui datant de 2002. Elle satisfait ainsi aux règles internationales strictes qui ont pour but d’accroître l’efficacité des contrôles d’identité. La nouvelle carte est donc un document de voyage encore plus sûr et plus universel.

Quelques changements importants :

  • La nouvelle carte eID reprend les empreintes digitales. Ce nouvel élément est ajouté afin de renforcer la lutte contre la fraude à l’identité. Les empreintes digitales figurent uniquement sur la puce sans contact de la carte (pas de banque de données centrale) et sont sécurisées. Seules les instances compétentes peuvent lire la puce sans contact. L'intégration des empreintes digitales est conforme au règlement européen 2019/1157 du 20 juin 2019 qui oblige les États membres à inclure les empreintes digitales sur leurs cartes d'identité.
  • La photo se trouve à gauche et non plus à droite.
  • Une image perforée de la photo figure à l’arrière de la carte.
  • La puce de contact se trouve à l’arrière de la carte, ce qui nécessite d’insérer la carte d’une autre manière dans le lecteur de carte.
  • La mention de la nationalité n’est plus « BELGE » mais « BEL », conformément aux normes ICAO.
  • La carte a une autre nuance de couleurs.

Lokeren est la première commune à démarrer le projet pilote. Au cours des prochaines semaines, les communes suivantes participeront également au projet pilote et commenceront donc à délivrer de nouvelles cartes :

Rhode-Saint-Genèse, Waasmunster, Alost, Wichelen, Lievegem, Ostende, Merelbeke, Berlare, Grammont, Denderleeuw, Gavere, Wetteren, Sint-Lievens-Houtem, Louvain, Ath, Charleroi, Frameries, Saint-Ghislain, Colfontaine, Leuze, Comines-Warneton, Woluwe-Saint-Lambert, Eupen, Tournai et Bruxelles.

En fonction de l’évaluation du projet pilote, toutes les autres communes belges commenceront à délivrer la nouvelle carte eID à partir de mars.

Les cartes eID actuellement en circulation seront remplacées à la fin de leur période de validité ou avant en cas de déclaration de perte, de vol ou de destruction de la carte, ou pour tout autre motif tel qu’une photo non ressemblante, un changement de nom,…

Le citoyen ne doit donc pas demander de nouvelle carte eID tant qu’il a encore son ancienne carte et que celle-ci reste valable. A la fin de la période de validité de la carte, il recevra une convocation dans sa boîte aux lettres afin d’aller remplacer son ancienne carte.