Présidence belge : bilan positif pour l'Intérieur

Depuis le 30 juin, la présidence belge du Conseil de l'Union européenne est terminée. Au cours des six derniers mois, l'Intérieur a joué un rôle important. De nombreuses réunions et événements ont permis de mettre à l'ordre du jour une série de questions liées à la sécurité, à l'asile et à la migration, d'engager un dialogue et de faire avancer de nombreux dossiers. Nous pouvons donc conclure cette présidence avec succès, en remerciant chaleureusement toutes les personnes impliquées, de près ou de loin !

 

L'une des priorités du programme de l'Intérieur était de renforcer la coopération dans la lutte contre la criminalité organisée liée à la drogue. Cette question a été immédiatement abordée en janvier avec le lancement du partenariat public-privé de la European Ports Alliance, qui rassemble tous les acteurs concernés au sein des ports afin d'unir leurs forces pour lutter contre le trafic de stupéfiants. Les réunions suivantes ont permis aux ministres et aux hauts fonctionnaires européens et transatlantiques de poursuivre leurs échanges de vues et de rechercher des réponses communes pour faire face à la criminalité organisée.

À la lumière des développements récents et à venir, d'autres questions d'actualité liées à la sécurité et à la politique de migration ont également été fréquemment abordées : la lutte contre la corruption et le terrorisme, la coopération policière des États membres et l'échange d'informations, la lutte contre la désinformation, la guerre en Ukraine et le statut des personnes ukrainiennes déplacées dans l'UE, ainsi que le renforcement de la coopération en matière d'asile, de migration et de gestion des frontières, notamment en ce qui concerne les politiques de visa et de retour.

 

L'adoption du Pacte sur la migration et l’asile a constitué une étape importante. Lors d'une conférence ministérielle qui s'est tenue fin avril, un premier pas important a été franchi vers la mise en œuvre pratique de ce pacte, qui devrait permettre de renforcer les frontières extérieures, d'accélérer les procédures d'asile et d'accroître la solidarité entre les États membres. Toutes les parties ont souligné l'importance d'une approche commune et ont convenu de poursuivre sur cette voie avec une confiance mutuelle. En juin, s'est tenue une conférence de haut niveau sur l'opérationnalisation et la mise en œuvre du pacte, qui ont été débattues avec toutes les parties prenantes.

La toute première réunion des hauts fonctionnaires responsables de la gestion de l'espace Schengen dans les États membres s'est concentrée sur les principes fondamentaux stratégiques, les priorités pour 2024-2025 et les défis à venir.

 

Un atelier de deux jours et une réunion ont permis aux directeurs généraux européens de la sécurité civile de réfléchir à l'avenir et au renforcement du mécanisme de protection civile des États membres de l'UE. Ce mécanisme organise la solidarité pour accroître la résilience de nos sociétés face aux catastrophes, en tenant compte de l'évolution des risques.

La gestion des crises a été abordée sous différents angles lors de conférences sur l'échange d'informations des voyageurs, les évacuations à grande échelle et les mouvements de masse, l'énorme potentiel des technologies de pointe, les innovations en matière de communication de crise et l'importance des connaissances psychosociales pour la planification d'urgence en cas d'incidents impliquant des substances chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires, éventuellement combinées à des explosifs.

Dans le domaine de la sécurité et de la prévention, de nombreux experts des pays de l'UE se sont réunis à plusieurs reprises pour discuter de divers sujets tels que la coopération pour un football sûr, la prévention de la criminalité et l'approche administrative de la criminalité organisée.

 

Bien entendu, toutes ces réalisations ne se sont pas faites du jour au lendemain. La fin de cette Présidence est donc l'occasion de remercier les dizaines de collaborateurs du SPF Intérieur et des Cabinets qui ont fait plus que leur part dans les préparatifs, les discussions, la coordination et les décisions, ainsi qu’en termes d'organisation, de logistique, de communication et photographie, etc. Sans leur engagement et leur travail d'équipe, il aurait été impossible d'atteindre ces beaux résultats et de marquer ainsi la Présidence belge du Conseil. Félicitations à tous !

Ces sujets pourraient vous intéresser

Trailer 21/07
News
Ce 21 juillet, notre SPF animera à nouveau son village Sécurité au Grand Sablon à Bruxelles à partir de 10h. Cette année nous élevons encore le niveau ! Vous ...
conferentiezaal europees voorzitterschap
News
Depuis le 30 juin, la présidence belge du Conseil de l'Union européenne est terminée. Au cours des six derniers mois, l'Intérieur a joué un rôle important. De ...
foto koen tv
News
Nous désirons remercier et mettre à l’honneur notre service élections. Le travail sérieux et précis de nos collègues a permis de garantir la bonne organisation ...